" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 3 février 2009

Blagues, humour liégeois


Cliquez sur les images pour les agrandir !






Grève de messes

La rue des trois Poulets


Douze Liégeois à poil à Londres ( cliquez sur l'image pour l'agrandir ! )










Cliquez sur l'image pour l'agrandir !










Cliquez pour agrandir !
Une très bonne extraite de " Tchantchès " dans la Mouse dî Lidge :


Aujourd’hui, c’est mon cama André qui m’envoie cette blague qui est assez cruelle, je te préviens tout de suite…
“ Un très vieil homme était étendu mourant dans son lit.
Soudain, il sentit l’odeur de ses biscuits aux pépites de chocolat favoris.
Il prit le peu de forces qui lui restaient pour se lever du lit.
Se tenant après le mur, il se dirigea hors de la chambre à coucher. Et avec un plus grand effort encore, il descendit l’escalier en tenant la rampe avec ses deux mains.
En respirant péniblement, il se tint dans l’encadrement de porte, regardant vers la cuisine.
S’il n’avait pas été à l’agonie, il se serait cru déjà rendu au ciel.
Là, dans la cuisine, sur la nappe, il y avait des centaines de ses biscuits favoris.
Était-ce le ciel? Était-ce un acte héroïque de sa femme dévouée désirant qu’il quitte ce monde en homme heureux?
Dans un ultime effort, il rampa vers la table.
Se soulevant péniblement avec ses mains tremblantes, il tenta de prendre un biscuit.
Soudain, il reçut un coup de spatule que lui donna sa femme.
“ Touche pas ” dit-elle, “ c’est pour les funérailles ”. ”




Le voyage Flémalle - Tokyo

Jean, un grand passionné du Japon, habite à Flémalle. Un jour il gagne 100.000 euros au lotto. Il est fou de joie et veut réaliser son plus cher souhait : aller visiter le Japon. Juste un problème : il ne supporte pas l’avion. Mais peu importe il prendra le train. Il réserve le voyage via le transsibérien ( encore un des ses rêves ). Le premier janvier, il prend le thalys et en route pour Paris. Mais il y a une grève qui lui fait perdre toute une journée.
Arrivé à Berlin, on prétend que ses papiers ne sont pas en règle mais son amie Hilda de Cologne intervient et tout finit par s’arranger. A Moscou, on le prend pour un agent de la CIA, et il est obligé de passer par Saint Pétersbourg où il rattrape, avec une étape supplémentaire, le Transsibérien. En route pour Vladivostok où la maffia russe lui tombe sur la bosse et lui rafle en passant 3.000 euros. Mais notre homme ne perd pas le moral pour autant. Enfin, il peut prendre le bateau pour le Japon.
Jean visite le pays du Soleil Levant de long en large durant toute une année tant il est fasciné par tant de beautés et de surprises … Puis le 6 décembre, il se dit qu’il serait peut-être temps de regagner la Belgique. Il se rend donc à la gare centrale de Tokyo et demande un billet pour Flémalle. Le brave employé lui sourit, tape sur son clavier et lui demande gentiment :
- Flémalle-Haute ou Flémalle- Grande ?

Histoire vécue ( ou presque ).


1 commentaire:

  1. Salut et merci du partage.
    C’est tout à fait par hasard, au gré de mes explorations des blogs, que j’ai atterri ici.

    Bravo pour ton blog Tôa aussi avoir nouvelle vie? Nais môa c'est à Laval.
    NOTE. Mon blog parle de la connaissance de soi. Si le coeur t'en dit, tu es bienvenu.

    RépondreSupprimer