" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

lundi 16 février 2009

Amélie Nothomb et môa



Cliquez sur l'image pour agrandir la lettre d'Amélie-San




Le 9 février 1997, mon fax me distilla un cadeau prestigieux : une lettre d’Amélie Nothomb. Je ne vous dis pas l’état de transe qui me traversa le corps et l’esprit ( embrumé ! ) tout en entier.
Un message d’Amélie Nothomb, avouez, ce n’est pas rien. !
C’était en guise de remerciement d’un montage de ses interviews ( très courts , très « cut « ) piqués sur la Rtbf.
Oui ! Je le déclare : je suis un fan , sous bien des aspects, d’Amélie Nothomb. Ai lu tous ces livres, sauf les deux derniers que je me réserve quand j’aurai atteint un état de grâce absolu ( si c’est encore possible …). Je les ai apprécié divinement , à peu près tous. Ai rencontré cette étonnante personne à plusieurs reprises dans des foires du livre, des conférences.
Ce document m'entraîna dans une savouveuse mythomanie à son égard qui firent la joie et l'étonnement de mes clients ( qui pouffaient de rire, je présume... ).
Sans contestation possible, Amélie-San est à une des origines de mon attrait souligné pour le culture jap^onaise.

J’ai comme une touche, quoi ! Hé !



1 commentaire: