" Je m'éveille le matin avec une joie secrète, je contemple la lumière avec ravissement et tout le reste du jour je suis content "
Montesquieu

Ma nouvelle vie à Lîdge

mardi 27 janvier 2009

Mes bistrots préférés à Liège



                                        Le New Yorker, en face du cimetière Sainte-Walburge

J’ai commencé cet article en 2009. Certains bistrots évoqués ont fermé leurs portes ou ils ont été repris, mais je préfère conserver ce que j’en disais à l’époque et, ainsi, en garder le souvenir. Mes goûts ont aussi évolué et, parfois, je ne fréquente plus du tout ceux que j’appréciais alors. Bref, je conserve le tout en indiquant éventuellement une petite note datée à décembre 2017.

- « Le TGV « , rue des Guillemins. Rien de sensas, de prime abord, mais il me rappelle le temps où je débarquais du train de Gouvy : première halte à Lîdge. Quelques bons souvenirs aussi. Gloups ! 

- "Le Barrel " place des Guillemins. Je le fréquente depuis des temps immémoriaux. Très souvent d'agréables serveuses.

- « Wall Street « avenue Destenay. Pour le nom et parce qu’il est petit .


- « Rive Gauche « rue Saint-Paul. Encore par sentimentalisme mais il perd de son crédit.


- « Le Delft « , place du XX aout. Ils sont abonnés à Charlie Hebdo, Le Monde, la Meuse . La clientèle aussi. ****

- « Le Parking « rue de la Boucherie. Minuscule. Le patron , la patronne, serveurs et serveuses y sont ( trop ) polis … Notez que mieux vaut cela que le contraire.


- « Paris-Brest « rue des Anglais. Le rendez-vous des étudiant(e)s et des profs de l’Académie. Souvent des expos. (Note de 2017 : s'appelle maintenant The Pub )





                                                   Le Pause-café rue de Hesbaye

- « Le Pause Café « , rue de Hesbaye. Mini-mini mais hyper sympa ! Un de mes préférés ( dans le top 3) . Les serveuses y sont ( parfois) divinement Liégeoises . Fermé début 2013, il vient de ré-ouvrir, yeahh  ! ( note de décembre 2017 : fermé !)



                                              
                                          Déco à l'intérieur du " Pauvre Job "

- " Au pauvre Job " : boulevard d'Avroy au numéro 48.  Coincé entre les Bénédictines et le building des indépendants, ce vieux café existe depuis au moins ... Mathusalem. Il est tout petit, tout mignon et le décor y est adorable. A fréquenter sans modération !



                                           les deux billards au café " Le Toussaint "

« Le Toussaint « 1, rue de Bavière , en Outremeuse. Incontournable ! Mythique ! Grand café avec billard. Vous y retrouverez aussi à toutes heures des joueurs d’échecs. 


- " A la tête de l'art "; la patronne y est très aimable et sympa.


- « Ma Campagne « , rue Sainte-Walburge. Encore un grand café d’habitués du quartier . Assez sympa. J’y passe lors de mes promenades là-haut, sur la montagne ou quand nous allons au théâtre « Le Moderne « . Beaucoup à regarder ( la clientèle ) . (note de décembre 2017 : fermé !)


- « Le Coronmeuse « Place Coronmeuse. Baies vitrées et déco japônisante : l’essentiel et soft. A deux pas des Hall des foires. 





- " Lou's Bar " Potiérue, n°2. Petit café musical sympa qui diffuse du blues, boogie, rock-garage et du rhum. 

- " la Pompe " , café musical rue Saint-Gilles. Hélas, les pompes ont disparue dans un incendie. Par contre, sublime terrasse à l'arrière, côté jardin.

- " Le Take off ", rue du Mouton Blanc. Café musical, un rien crado comme je les aime.

- " Senor Duck ", rue Neuvice. L'agencement intérieur y est remarquable. Café musical et concerts.

- " Le Genon ", rue Cathédrale. Petit café sympa tout en pavés. Grands miroirs.

- " Le Mécène " place du commissaire Maigret (St-Léopold). Café très populaire , toujours la grande ambiance. Point de vue sur la gare des bus assez extraordinaire (y pas besoin de télé !) 




- " Le Newyorker ", juste en face du cimetière Sainte-Walburge. Un splendide bistrot comme j'aime. Ya toujours de l'ambiance, vous y serez bien accueilli et le décor est divin. Une étape incontournable si vous passez par-là et lors d' une visite aux boulevards des trépassés. ( note de décembre 2017 : fermé !)





                                                   Dans le Carré ...

- " La Guimbarde ", rue Tête-de-bœuf. Une institution. Pour preuve, voilà un bistrot que j’ai beaucoup fréquenté dans les années ’70, ’80. Puis un trou jusque 2014 qui devrait, désormais, être comblé. Un grand bar où à peu près rien n’a changé depuis des décennies donc, à part la déco au goût du jour. Bistrot musical-pop.Sympa à toutes heures.




- « Irish pub « , rue Saint-Jean-en-Isle. Pas spécialement irlandais, plutôt liégeois mais  on y est bien. Ambiance chaleureuse. Bon bar et jolies serveuses ce qui ne gâtent rien.
 A Guiness ?






                                                Charlotte, la très câlinante chatte de la maison


- " La taverne des artistes " rue des Dominicains 
Aux heures creuses, on y a une paix royale pour parcourir les journaux disponibles ( La Meuse, La D.H, Le Soir, parfois La Libre ). J'y fait mon sudoku avec pas loin Charlotte, la superbe chatte de la maison qui écrase une bulle ... ( note de décembre 2017 : fermé !)



- Le trio " Les Princes-Evêques " , " Le Foch ", " Le Britannique "

Des journaux disponibles. Ces cafés sont en général assez calmes.. Des terrasses évidemment quasi en toutes saisons ( moi j'aime pas). 


  

- Le " Shamroch ", rue St-Gilles. Je le fréquent actuellement essentiellement en nocturne avec un mien ( très ) mauvais camarade. Un café musical avec juke-box numérique. Guiness à la pompe .

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


En 2017, j’ai émigré place du Marché. Voici ceux que je pointe en date de décembre 2017 :

- « Au petit Paris » : le journal «  Le soir »  est disponible en lecture. Serveurs et serveuse sympa. Le scotch CTS est bon, servi avec des chips (des tchips, comme on dit à Lîdge). Assez bonne musique variée suivant les goûts du personnel. A visiter : les toilettes à l’étage mais prière de vous tenir à la rampe (mind the gap !)

- « Ô Bar » : un p’tit bistrot bien agréable tenu par des nanas sympas et l’un ou l’autre serveur. Musique assez agréable parfois ciblée ( jazz, vieux machins, …). Vous pouvez consulter le journal «  La Meuse ». Tarif le plus bas de la Place, par exemple 1,80 la Jup de 25 cl, avec des tchips.

- «  Le Légia » : un grand café avec la Jup qui trône dans les tonneaux fixés au plafond ( servie sans CO2). Bonne ambiance générale.

- «  L’Ange Vin » : un bistrot mais vous pouvez également manger un bout. Les journaux «  Le Soir » et «  La Meuse » sont disponibles. Expo d’artistes. Bonne musique ( en général).



A suivre >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

2 commentaires:

  1. Hi!! Your blog are very nice and more info. I hope follow my blog and please click my google ads.

    RépondreSupprimer
  2. Et le SHAMROCK alors, Rue Louvrex en haut de la rue St-Gilles. Sympa. Jolichoix de bières et de Whiskys, faune sympa, concerts régulièrement et déco originale!

    RépondreSupprimer